Maio Meregalli croit à un retour de Morbidelli en fin de saison



Depuis deux saisons, Franco Morbidelli vit un véritable calvaire au guidon de sa Yamaha. La descente aux enfers continue en cette première partie d’année 2022. Pourtant, son directeur d’equipe Maio Meregalli ne perd pas espoir. L’Italien l’assure, son pilote n’a pas abandonné.

25 petits points en onze courses et seulement un top-10 : c’est le triste bilan de la première partie de saison de Franco Morbidelli. Le pilote Monster Energy Yamaha est l’ombre de lui-même depuis sa très belle année 2020. Pire encore, l’Italien souffre de la comparaison avec son coéquipier français. Comment exister face à Fabio Quartararo quand on végète à peine aux alentours du top-15 ?

Malgré des performances en-dessous des attentes, Franco Morbidelli n’a pas perdu le soutien de son équipe. « On connait ses capacités et il n’abandonne pas, assure Maio Meregalli, directeur de Monster Energy Yamaha. Pour le moment seul Fabio peut exploiter pleinement la M1 mais on travaille dur pour que Franco revienne où il était en 2020. Nous cherchons des solutions pour qu’il se sente mieux sur la moto. »

Mais alors comment expliquer une telle baisse de niveau en seulement deux saisons ? « La moto est différente de 2020 et parfois c’est difficile de s’adapter quand les caractéristiques changent. » 

Franco Morbidelli peine à trouver des pistes pour progresser mais son directeur a, lui, quelques idées. « Il faut qu’il soit plus régulier dès le vendredi. Il doit améliorer son rythme lors des essais libres pour être ensuite performant le samedi, car il lui en manque lors des chronos. Quand il va réussir à être meilleur en qualif, je suis sûr qu’on verra Franco avoir de bons résultats. J’en suis convaincu. »

Une meilleure position de départ qui pourrait tout changer dans les résultats du transalpin. Toute l’équipe est derrière lui pour le revoir monter sur les podiums le plus rapidement possible. Franco Morbidelli doit prendre des points pour remonter au classement pilotes mais surtout pour son équipe. Avec seulement Fabio Quartararo, les Japonais ne parviendront sûrement pas à remporter le titre par équipes. D’autant plus que leurs rivaux comptent des duos complémentaires. Chez Aprilia, Aleix Espargaro réalise la meilleure saison de sa carrière et Maverick Viñales revient au top niveau. Du côté de Ducati, Francesco Bagnaia n’a pas renoncé au titre alors que Jack Miller veut finir de la meilleure des manières son histoire avec les Rouges. Face à eux, Fabio Quartararo est un peu esseulé et a besoin de son lieutenant : Franco Morbidelli.

Chiffres : Morbidelli dans sa pire saison avec Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires