Misano : Pourquoi Bastianini pourrait être l’homme à battre



Enea Bastianini n’a jamais connu autre chose que le podium en MotoGP à Misano, et tout indique qu’il devrait jouer les premiers rôles ce week-end.

« Je ne suis pas sûr de pouvoir me battre pour la victoire à Misano, car il y a beaucoup de pilotes extrêmement rapides sur ce circuit, en particulier les Italiens », introduit Enea Bastianini avant le Grand Prix de Saint-Marin. Avant de prévenir : « Nous allons évidemment essayer. C’est sans aucun doute l’un de mes tracés préférés et j’ai hâte de mettre derrière moi la déception de Spielberg. » Et s’il y a bien un week-end où il faut s’attendre à voir le pilote Gresini devant, c’est celui qui arrive.

Parce qu’il est redoutable à Misano

Enea Bastianini n’a pas tort de dire que le Misano World Circuit Marco Simoncelli lui convient : cela transparaît dans ses résultats. Il s’agit de la seule piste où il s’est imposé plus d’une fois, dans les catégories Moto3 (2015) et Moto2 (2020/2). C’est aussi là qu’il compte son plus grand nombre de podiums : six, dont une série en cours de quatre d’affilée. Il a terminé deux fois troisième en MotoGP l’an dernier, après avoir fini troisième et premier en Moto2 en 2020.

Aux essais aussi, le pilote Ducati brille à domicile. Deux poles ont été décrochées à Misano en 2015 et 2017, à l’époque où il roulait en Moto3. Cela s’est moins bien passé en MotoGP (12ème et 16ème), mais le Grand Prix de Saint-Marin 2021 reste l’un des deux seuls où il est passé en Q2 l’an dernier.

Parce qu’il est dans une bonne dynamique

Candidat au titre après ses trois victoires en sept courses, en début de saison, Enea Bastianini a perdu pied à l’approche de l’été, avec des chutes au Mugello et à Barcelone suivies de contre-performances au Sachsenring (10ème) et à Assen (11ème). Mais la trêve estivale lui a fait du bien, et il est revenu en août dans un nouvel état de forme.

Le champion du monde Moto2 2020 s’est montré plus habile dès les qualifications, avec une intéressante 8ème place à Silverstone suivie d’une pole – sa première en MotoGP – à Spielberg. Une belle manière de mettre fin à trois échecs de suite en Q1 à Barcelone (14ème), au Sachsenring (17ème) et à Assen (16ème).

En course, Bestia est allé arracher la 4ème place à Jorge Martin dans le dernier tour en Grande-Bretagne, et se battait contre lui pour la troisième marche du podium en Autriche, avant que sa roue avant ne connaisse un problème qui le contraigne à l’abandon. Il était visiblement en route vers un second top-5 d’affilée, ce qui aurait été une première pour lui dans la catégorie reine.

Parce qu’il va rouler libéré

Ducati a fait son choix et promu Enea Bastianini dans son équipe d’usine, le Ducati Lenovo Team, en 2023. La pression « mercato » qui pouvait peser sur ses épaules appartient au passé, tout comme son duel avec Jorge Martin pour le poste. L’Italien s’alignera à Misano l’esprit plus léger que lors des épreuves précédentes.

La charge sera aussi moins lourde au niveau du championnat, parce que son abandon à Spielberg l’a fait reculer au sixième rang du classement général, à 82 points de Fabio Quartararo. S’il fait toujours partie du groupe de tête, le pilote Gresini est maintenant dans la position de celui qui a peu à perdre, et beaucoup à gagner. Au contraire de Fabio Quartararo, Aleix Espargaro et Francesco Bagnaia, qui doivent penser gestion. « L’objectif est de prendre des points importants au classement général », a déjà fixé Pecco. Quitte à laisser à son compatriote la gloire du week-end ?


✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Pourquoi Bastianini a abandonné à Spielberg

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires