Morbidelli se remet en question : « Je dois traiter la moto différemment »



Franco Morbidelli a confié à GP-Inside avoir « besoin de changer de style de pilotage » pour s’adapter à la nouvelle Yamaha YZR-M1, avec laquelle il n’a pour l’instant jamais été compétitif.

Onze courses, 25 points : Franco Morbidelli est dans la pire de ses neufs saisons en carrière, toutes catégories confondues. Le vice-champion MotoGP 2020 n’est plus que l’ombre de lui-même, et n’est plus rentré dans le top-10 sur le sec depuis le Grand Prix de Catalogne 2021, il y a plus d’un an. Pendant ce temps, son coéquipier Fabio Quartararo gagne et mène le championnat.

S’il s’est souvent dit « en progrès » ces dernières semaines, malgré des écarts qui disaient l’inverse, Franky Morbido a changé de discours. Interrogé par GP-Inside à Assen, il a reconnu devoir changer un style de pilotage qu’il qualifie de trop « doux » pour la Yamaha YZR-M1. « Je dois changer mon style de pilotage et traiter la moto différemment. Je dois traiter la moto d’une autre manière. Je dois changer. »

Autrefois capable de gagner des courses avec la M1, lorsqu’il pilotait le modèle 2019 en 2020, l’Italien n’y parvient plus et se dit « surpris » des changements apportés à la moto. « Mais ce sont des changements qui vont dans la bonne direction », a-t-il immédiatement précisé, rappelant que c’est à lui de s’adapter « pour tirer le potentiel » de sa machine.

Le changement, c’est maintenant ? La trêve estivale va lui donner quelques semaines pour tenter de trouver des solutions. « C’est un processus. Je ne sais pas encore ce que je vais faire, mais je vais trouver un moyen », a-t-il promis. Il n’a pas sur les épaules la pression du mercato, sa place dans l’équipe d’usine Yamaha étant assurée en 2023 puisqu’il a signé, en septembre 2021, un contrat de deux saisons.

La pire course de Yamaha depuis 1994

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
7 mois il y a

Quel dommage que Fabio n’ait pas un vrai coéquipier pour prendre des points à la concurrence !!

[…] Morbidelli se remet en question : « Je dois traiter la moto différemment » […]