« On souffre partout » : Espargaro et Honda, ça ne s’arrange pas



Seizième du Grand Prix d’Autriche, Pol Espargaro s’est montré désemparé au moment de revenir sur une course qualifiée de « douloureuse ».

Pol Espargaro n’est décidément pas fan du Red Bull Ring de Spielberg quand il s’agit de le parcourir avec la Honda RC213V. Troisième en ces lieux en 2020, à l’époque où il chevauchait la KTM RC16, il avait terminé 16ème des deux courses organisées sur le circuit autrichien l’an dernier. Et a répété le même résultat en 2022.

Quinzième sur la grille du Grand Prix d’Autriche, Polyccio a terminé hors de la zone des points, et à 30 secondes du vainqueur, Francesco Bagnaia. Cela donne un écart d’environ une seconde par tour, sur une piste où les pilotes roulaient « seulement » en 1’30/1’31. Bref, un week-end qui ne restera pas dans les bons souvenirs de sa carrière.

« C’était une course douloureuse, très difficile, soufflait-il après en avoir terminé. On a souffert toute la course avec la traction, avec les freins… Ça plus de l’arm-pump (douleurs aux avants-bras, NDLR), ça fait que je roule très lentement et pas bien du tout. Je ne me sens pas rapide, j’ai du mal avec la moto. On se rend à la prochaine course en essayant de garder le moral pour essayer d’améliorer la situation, mais on souffre tous (chez Honda), et dans cette situation je sens que je souffre plus que les autres. »

« On doit garder le positif d’une manière, donc peut-être que oui, on arrivera à Misano et on profitera du week-end, mais pour le moment on a du mal partout, poursuit-il, désemparé. Ça fait longtemps qu’on a pas été rapides quelque part. Tout le monde nous bat, et entre le fait que je ne roule pas bien et les problèmes techniques, c’est difficile. Espérons pouvoir faire bien à Misano, mais changer la situation est difficile. »

Lointain 17ème au classement du championnat, Pol Espargaro a encore sept courses à disputer avec Honda avant de retourner chez KTM, avec qui il avait été performant en 2020. Il pilotera en 2023 la KTM RC16 de l’équipe Tech3, qui prendra les couleurs rouges de la marque GasGas, propriété de la firme autrichienne.

Honda espère Marquez de retour le 6 septembre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
1 mois il y a

Il n’y a plus d’ingénieurs expérimentés chez Honda ? Et tout ce qu’ils ont appris sur le MotoGP depuis sa création à été perdu dans un hacking ?
Se reposer sur les desiderata d’un seul homme est une erreur qui à conduit au désastre actuel. Et qui pousse Honda dans cette voie sans issues ? L’homme qui rit chaque fois qu’il lui tombe un œil, j’ai nommé le sinistre Puig. Tant qu’Honda n’aura pas viré ce clown incompétent, ils poursuivront dans les mêmes erreurs. Et pourtant, ça, tout le monde peut le voir.

pasc
1 mois il y a

le pol est un désastre a lui tout seul il doit etre bien protégé pour avoir encore un guidon dans cette gategorie