Portimao, Bagnaia (J2) : « L’objectif était de finir dans le Top 3 »



Francesco Bagnaia a remporté le tout premier Sprint de l’histoire au terme d’une lutte acharnée avec Jorge Martin et son ancien coéquipier Jack Miller.

Premier vainqueur d’un Sprint de l’histoire. « Je suis content, sincèrement. C’est un feeling étrange, car je sais que la vraie course est demain. Je suis content de cette journée. L’objectif était de finir dans le Top 3 et j’ai réussi à avoir un bon feeling avec l’avant en fin de course et j’ai gagné. Nous pouvons être également ravis de nos performances avec le pneu médium et je pourrai disputer la course avec le pneu que je préfère. C’était plutôt amusant. C’est certain, la bataille est plus intense… avec des pneus softs neufs, moins de tours, on peut attaquer davantage. »

La bataille avec Marquez, Martin, mais aussi Miller. « Quand j’ai vu Jack me doubler au virage n° 5, je ne l’attendais pas. C’était incroyable, il était très rapide et je suis content pour lui. Je suis sûr que ce n’était pas une présaison idéale pour lui, mais il a beaucoup travaillé. »

Une deuxième plutôt que la victoire face à Martin ? « Je ne prenais pas beaucoup de risques,. Mais j’étais dans de meilleures dispositions en entrée de virage et en matière de vitesse de passage en courbe avec le médium avant. Je reprenais beaucoup de terrain sur Jorge sur ces points-là et si une possibilité de le doubler se présentait, je l’aurais saisi. Il est sorti large et j’ai profité de cette erreur pour attaquer. »

Appris des choses pour dimanche. « Ce sera différent, une approche différente. Aujourd’hui, il s’agit d’attaquer. Le vent allait dans une direction différente par rapport au test et à vendredi. En dehors de ça, ce sera différent. Il faudra gérer le pneu et s’adapter à des situations différentes. On peut mesurer le niveau des autres. Ceux qui sont devant aujourd’hui le seront demain. »

Certains pilotes sont critiques au sujet des Sprints, et toi ? « L’an dernier, on ne pouvait pas doubler à cause de l’aéro et d’autres raisons, et là, maintenant, c’est la jungle avec le même aéro… Je n’étais pas derrière, donc je ne sais pas ce qui s’est passé. Pour doubler aujourd’hui, tu dois prendre des risques, être agressif. C’est comme ça… tu dois être préparé. Tu dois aborder la course de samedi calmement. Si tu gagnes, tu marques 12 points, mais ce ne sont pas les 25 de dimanche. Si tu dois doubler, tu dois être un peu agressif, c’est comme ça. »

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Portimao, Bagnaia (J2) : « L’objectif était de finir dans le Top 3 » […]