Sepang, MotoGP (FP1) : Binder surprend, Espargaro commence mal



Brad Bindra a signé le meilleur temps de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, terminée par des résultats un peu étonnants. Fabio Quartararo (7ème) est à une seconde mais n’a pas chaussé de pneus neufs. Aleix Espargaro (20ème) n’a pu boucler que cinq tours après une matinée agitée.

Il est rare de voir Brad Binder au sommet du classement d’une séance d’essais. Les fois où c’est arrivé en MotoGP se comptent sur les doigts d’une main. Il faudra ajouter à cette main la première session du Grand Prix de Malaisie, où il s’est montré le plus rapide en 1’59.479. À une grosse seconde du record absolu du circuit de Sepang, où il a gagné en Moto2 en 2019, il mène une hiérarchie étonnante où on ne retrouve qu’une seule Ducati dans le top-5.

Cinq jours après sa victoire à Phillip Island, Alex Rins lance aussi son week-end du bon pied en terminant deuxième à 97 millièmes du Sud-Africain. Son dauphin en Australie, Marc Marquez, est à nouveau juste derrière lui, au troisième rang. La première Ducati, la GP21 d’Enea Bastianini, n’est « que » quatrième. On sait cependant que les Desmosedici GP22 ont généralement besoin d’un peu de temps de roulage pour être réglées.

Moins d’une semaine après son retour de blessure, Joan Mir signe un bon 1’59.951 qui le place en cinquième position, permettant à Suzuki d’avoir ses deux GSX-RR aux avant-postes. Jorge Martin est sixième à 15 millièmes de son compatriote et une petite demi-seconde de Brad Binder. Il faut ensuite descendre à 1,064 seconde du pilote KTM pour trouver Fabio Quartararo, meilleur français de la matinée et pilote le plus rapide parmi ceux restés en pneus usés. Des gommes neuves en FP2 devraient lui permettre de rejoindre ses camarades sous la barre des 2 minutes.

Son rival pour le titre, le leader du championnat, Francesco Bagnaia, est aux portes du top-10 mais devrait aussi remonter au classement dans la suite du week-end. Tout comme son coéquipier Jack Miller, lointain quatorzième à plus d’1,5 seconde de Brad Binder. C’est aussi la distance qui sépare de la tête le Cannois Johann Zarco, quinziène.

Le troisième du championnat, Aleix Espargaro, n’est lui que vingtième et n’a pu boucler que cinq tours, la faute à une chute en début de séance suivie d’un problème technique sur sa deuxième moto. Son coéquipier Maverick Viñales est dix-neuvième. Pas une entame de Grand Prix idéale pour Aprilia, qui cherchera à se reprendre en FP2. Rendez-vous à 14h05 heure locale, 9h05 heure de Paris (GMT +2).

GP de Malaisie à Sepang – FP1 MotoGP :

Championnat MotoGP actuel (18/20) : 1. Francesco Bagnaia 233 pts, 2. Fabio Quartararo 219 (-14), 3 Aleix Espargaro 206 (-27), 4. Enea Bastianini 191 (-42), 5. Jack Miller 179 (-54)… Classement complet ici

Fabio Quartararo : « J’en veux à Yamaha mais je n’aime pas me plaindre (…) Ça va changer l’an prochain »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires