Silverstone : Loin derrière Quartararo, la deuxième Yamaha finit 15ème



Fabio Quartararo est à nouveau le seul pilote Yamaha à avoir terminé dans le top-10 à Silverstone. Son coéquipier Franco Morbidelli a pris le point de la 15ème place, tandis qu’Andrea Dovizioso et Darryn Binder repartent bredouilles de Grande-Bretagne.

« Heureusement pour Yamaha, il y a Fabio Quartararo. » Cette phrase anime nos colonnes depuis plusieurs mois, voire même depuis environ un an. Elle était caractéristique de la fin de la saison 2021, puis de la première partie de la saison 2022. Et elle devrait continuer à être valide lors de la deuxième partie.

Quatrième sur la grille, le Français a terminé huitième d’un Grand Prix de Grande-Bretagne difficile à Silverstone. Un mauvais choix de pneu arrière, des performances limitées en termes de moteur et une pénalité long lap qui l’a fait redescendre dans le peloton ont gâché sa course. Il sauve cependant un top-10, le seul de la firme d’Iwata à Silverston.

Derrière, il faut regarder au 15ème rang pour trouver la deuxième Yamaha YZR-M1, celle de son coéquipier Franco Morbidelli. Parti 19ème, l’Italien s’est fait dépasser par Takaaki Nakagami mais a réussi a réussi à doubler Alex Marquez, Fabio di Giannantonio et Remy Gardner. Ajoutez à cela les chutes de Joan Mir et Johann Zarco, et le voilà de justesse dans le top-15.

Certes, l’écart est moins important que lors des week-ends précédents : Franky Morbido termine à 16,359 secondes du vainqueur, et 12,540 de Fabio Quartararo. Mais dans un peloton MotoGP aussi serré, cela repousse presque le vice-champion du monde MotoGP hors des points. Et cela porte préjudice à Yamaha, qui ne peut compter sur personne en cas de problème pour Fabio Quartararo, ainsi qu’au team Monster Energy Yamaha MotoGP, qui recule au troisième rang du classement par équipes.

Les hommes du WithU Yamaha RNF MotoGP Team n’ont pas non plus conclu leur week-end à de bonnes positions. Trois jours après avoir annoncé son prochain départ à la retraite, Andrea Dovizioso a terminé 16ème à 20 secondes du vainqueur, lui concédant donc en moyenne une seconde au tour. Son jeune coéquipier Darryn Binder a lui fini 20ème, devançant seulement Stefan Bradl et Fabio di Giannantonio.

Il faut remonter au Grand Prix d’Indonésie, dix courses plus tôt, pour trouver un autre pilote Yamaha que Fabio Quartararo dans le top-10.

« Un cauchemar » : Pourquoi Quartararo a fini 8ème à Silverstone

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
1 mois il y a

Quand est ce qu’ils virent Morbidelli ? Il n’a plus l’excuse de la fatigue maintenant. Allez, au revoir !!

danube
1 mois il y a

Les constructeurs japonais semblent dépassés par les constructeurs italiens. Seul Suzuki et Fabio résiste un peu mais ils quittent le paddock l’an prochain. Et ducati qui fait ses armes avec l’énergie électrique… L’empire du soleil levant n’a pas un avenir brillant.