Une Ducati GP22 « hybride » pour Bagnaia et Miller



Francesco Bagnaia a décidé – en accord avec Jack Miller, affirme Ducati – de ne pas utiliser le moteur GP22 essayé lors du test de Sepang. Il effectuera la saison 2022 avec une version améliorée du moteur de la GP21.

La moto aperçue à Losail ce vendredi dans le box du Ducati Lenovo Team n’est pas à proprement parler la Ducati Desmosedici GP22. Ou plutôt, c’est une GP22 « hybride ». Ou une GP21 A-Spec. Enfin bref, vous avez compris : il y a eu des changements de dernière minute chez Ducati, à la demande de Francesco Bagnaia.

Essayé au test de Sepang début février, le moteur de la GP22 n’a pas convaincu le vice-champion du monde MotoGP, qui le trouvait trop brusque à l’accélération. Ducati a donc repris le moteur de la GP21 en y apportant des retouches, homologuant ainsi une version « hybride » pour le Grand Prix du Qatar. Pour celui-ci et pour les vingt autres, car le règlement interdit désormais d’y toucher.

Cette décision affecte son coéquipier Jack Miller, obligé à disposer de la même moto. Ducati affirme que l’Australien était d’accord avec l’Italien. Deux autres versions de la Desmosedici ont été homologuées par la firme de Borgo Panigale : la GP22 initiale pour Johann Zarco, Jorge Martin et Luca Marini ; et la GP21 pour les pilotes satellites Fabio di Giannantonio et Marco Bezzecchi.

Pecco Bagnaia : « J’aimerais rester chez Ducati toute ma carrière »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Ducati GP22 « hybride » pour Bagnaia et Miller : « Je ne sais pas vraiment ce qu’a fait l’équipe […]