Argentine : Pénalité pour Miller qui a gêné Quartararo



Jack Miller a écopé d’une sanction de trois places sur la grille du Grand Prix d’Argentine, après s’être trouvé à une vitesse trop lente sur la trajectoire de Fabio Quartararo lors de la Q2, samedi.

Les essais de Jack Miller avaient bien débuté à Termas de Río Hondo, avec une troisième place et un rang de meilleur pilote Ducati au cumul des FP1 et FP2. Mais la journée s’est compliquée en qualification, lorsqu’il a perdu le contrôle de sa machine dans son premier run. Pas évident, ensuite, de retrouver la confiance et aller claquer un bon chrono.

Sorti des stands pour sa deuxième tentative, l’Australien s’est alors trouvé sur la route de Fabio Quartararo, lancé dans un tour rapide. Le Français a été gêné par son adversaire. Conséquence : trois places de pénalité pour « conduite irresponsable » de Jack Miller qui, d’après la Direction de course, n’aurait pas dû être aussi lent sur la trajectoire d’El Diablo.

« Je ne sais pas ce qu’ils veulent de moi, s’est-il désolé à l’annonce de la sanction. J’ai changé de moto et de combinaison pour ête plus à l’aise. Je cherchais simplement mon rythme en roulant normalement. Ce n’est pas que j’essayais de me mettre au milieu de la trajectoire de quelqu’un pour le ralentir. »

Qualifié onzième, Jack Miller ne se présentera donc qu’au quatorzième rang de la grille de départ, ce dimanche. Cela permet à Brad Binder (initialement douzième), Enea Bastianini (treizième) et Francesco Bagnaia (quatorzième) d’avancer d’une position.

Mandalika : Miller se plaint de Quartararo, Fabio répond

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires