« Des journées très productives » et un Marquez ravi de la Ducati



En grande difficulté l’an passé chez Honda, Alex Marquez a quitté le constructeur japonais à l’intersaison. L’Espagnol a rejoint Gresini Racing pour être au guidon de la meilleure moto de la grille, la Ducati. Lors des essais de Sepang, le nouvel arrivant s’est bien habitué à sa machine.

Alex Marquez serait-il sur le chemin du retour au premier plan ? 17e du championnat l’an dernier, le double champion du monde (Moto3 en 2014 et Moto2 en 2019) s’est cassé les dents sur une Honda très difficile à manier et moins performante que les motos rivales.

Dans l’ombre de son frère au sein du constructeur nippon, le natif de Cervera a donné un nouveau tournant à sa carrière en rejoignant Gresini Racing et Ducati. L’Espagnol veut aller chercher les sommets en MotoGP et décrocher sa première victoire en catégorie reine.

Pour entamer la saison 2023, le porteur du N°73 avait rendez-vous à Sepang pour les trois jours d’essais de pré-saison. 

Au terme des ces séances, Alex Marquez a beaucoup progressé et a fini deux fois dans le top-10, une place bien rare pour le Catalan l’an dernier. Lors de la session du vendredi, le champion Moto2 2019 se classait neuvième à 0’’566 du leader Marco Bezzecchi mais surtout à 15 petits millièmes de son coéquipier. Moins en vue sous la pluie, 17e à une seconde, le frère cadet de Marc est reparti de l’avant lors de la dernière journée. De nouveau neuvième, le pilote Gresini Racing avait 41 millièmes de retard sur son équipier mais s’est rapproché de la tête. Il pointait à seulement 0’’496 du meilleur chrono de Luca Marini.

Une progression constante et très encourageante pour la suite. « Nous avons beaucoup travaillé sur la moto et sur notre set-up, révélait-il après la fin des tests. J’ai aussi eu le temps de faire des chronos. C’était important de comprendre la direction qu’il fallait prendre sur nos réglages en fonction de mon style de pilotage. Il manque encore quelque chose mais ce fut des journées très productives. A Portimao, nous essaierons d’affiner certains détails afin d’être prêts pour la première course. » Une manche d’ouverture qui se déroulera aussi au Portugal, théâtre du meilleur résultat d’Alex Marquez en 2022 : une septième position.

Bagnaia avance mais prévient : « On doit continuer à développer la Ducati à Portimao »

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
1 année il y a

Un Marquez en cache un autre…

MotoGP 2023 - Test Sepang - Chronos combinés.png
1 année il y a

I just like the helpful information you provide in your articles

1 année il y a

naturally like your web site however you need to take a look at the spelling on several of your posts. A number of them are rife with spelling problems and I find it very bothersome to tell the truth on the other hand I will surely come again again.