Espargaro entend garder sa Honda : « Celui qui veut ma moto devra être devant moi »



Pol Espargaro a nié être préoccupé par son futur en MotoGP, arguant que les choses vont bien se passer en 2022 et faciliter son mercato.

La saison 2022 vient de démarrer, mais les constructeurs se positionnent déjà pour 2023. Plusieurs pilotes ont déjà sécurisé leur place sur la grille, dont un chez Honda – Marc Marquez, signé jusqu’en 2024. L’identité de son coéquipier doit encore être confirmée. L’actuel, Pol Espargaro, n’est pas certain d’être conservé.

Plusieurs noms ont été évoqués, dont ceux des deux derniers champions en date, Fabio Quartararo et Joan Mir. Le team-manager, Alberto Puig, s’est attaché à écarter ces rumeurs, souhaitant que son pilote se concentre sur la saison en cours. Et Polyccio a fait de même quand le journal espagnol As lui en a parlé à l’aube du Grand Prix du Qatar.

La raison ? La pré-saison s’est bien passée, il est en confiance sur la nouvelle Honda RC213V et sent qu’il va être compétitif. Or, obtenir de bons résultats est la meilleure manière d’éclairer le chemin de son avenir. « Ça ne m’inquiète en rien. Je serais inquiet si les tests s’étaient mal passés et que je savais que les choses n’allaient pas bien se passer pendant la saison. Mais au regard de comment tout va, la prolongation est ce dont je m’inquiète le moins », a-t-il expliqué.

Et le champion du monde Moto2 2013 de prévenir ses concurrents, sourire aux lèvres : « Celui qui veut ma moto devrait être devant moi. » Il n’y a donc plus qu’une chose à dire : que le meilleur gagne la Honda !

L’étau du mercato se resserre autour d’Espargaro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Espargaro entend garder sa Honda : « Celui qui veut ma moto devra être devant moi » […]