L’étau du mercato se resserre autour d’Espargaro



Honda cherche à débusquer un nouveau pilote pour 2023. Marc Marquez est contractuellement à l’abri, mais il n’en va pas de même pour Pol Espargaro, dont la place au HRC est menacée. ✪ Contenu Premium. GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Soutenez notre travail, abonnez-vous ! Devenir Premium

Les événements des dernières saisons MotoGP ont mis en lumière la Marquez-dépendance de Honda.Depuis 2018, l’Espagnol a décroché 24 des 25 victoires et 36 des 45 podiums de la marque. Il est aussi le seul à s’être battu pour de bonnes places au classement général, et il faut compter sur des exploits – la pole position de Pol Espargaro à Silverstone, par exemple – pour voir d’autres pilotes du constructeur japonais aux avant-postes.

De cette situation découlent deux urgences. La première : modifier la Honda RC213V pour en faire une moto capable de rouler devant avec différents pilotes et styles. Ducati a démontré que c’était possible avec sa Desmosedici, qui, en 2021, a roulé régulièrement devant avec Francesco Bagnaia, Jack Miller, Johann Zarco et Jorge Martin. Le chantier a bien été lancé chez Honda, ainsi que cela a pu être vu lors du test pré-saison 2022 de Jerez.

La deuxième : trouver un nouveau pilote de pointe. Sans Marc Marquez, le HRC est perdu en termes de résultats. Or, le pilote de Cervera n’est pas éternel. Et le moindre problème qui l’affecte a déjà des conséquences dramatiques pour Honda. En témoigne la saison 2020, blanche pour Marc Marquez (blessé) et qui fut la pire de l’histoire du HRC : 2 podiums obtenus pour 51 départs sur l’ensemble des pilotes.

Décevant en 2021 (12e place du classement général avec un seul podium), Pol Espargaro doit corriger le tir et devenir ce pilote de pointe en 2022. Mais le problème, pour le champion du monde Moto2 2013, est que Honda a déjà commencé à chercher ailleurs. Le marché des transferts doit s’anticiper, et le livre de la saison 2023 a déjà commencé à s’écrire. La rumeur avance des discussions entamées avec Fabio Quartararo et Joan Mir.

Les deux hommes viennent de remporter les deux derniers titres mondiaux, mais ont tous deux critiqué les motos dont ils disposent. Le Français attend une réaction de Yamaha concernant le modèle 2022 testé à Jerez, tandis que l’Espagnol s’en satisfait mais reste prudent. Il y a donc, pour le HRC, une brèche à essayer d’exploiter.  Outre leurs bons résultats, ils présentent aussi l’avantage de la jeunesse : ils fêteront 23 et 25 ans en 2022, contre 32 ans pour Pol Espargaro.

Pol Espargaro doit espérer qu’il lui sera laissé le temps de faire ses preuves sur la nouvelle Honda. Mis sous pression par le mercato, il sera dans l’obligation de briller dès les premiers Grands Prix. Arrivé en MotoGP en 2014, il a jusqu’à présent connu trois équipes : Monster Yamaha Tech3 (2014-2016), Red Bull KTM Factory Racing (2017-2020) et le Repsol Honda Team depuis 2021.

Pol Espargaro : « Le titre doit être l’objectif »

[/ihc-hide-content]

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menget
22 jours il y a

Celui qui devait être champion du monde 2021…d’après lui.Let me laugh !

HERVEe
22 jours il y a

Pol Espargaro est un pilote qui impresionne par son style de pilotage « guerrier » et ses fanfaronnades

HERVEe
22 jours il y a

Pol Espargaro est un pilote qui impressionne par son style de pilotage « guerrier » et ses fanfaronnades . il a comparé son style de pilotage a celui de MM93 et pensait qu avec la moto de celui ci il pouvait viser le titre de champion du monde. il est loin du compte et n a d ailleurs jamais gagné un seul grand prix en moto GP; Ses critiques acerbes contre ZARCO sont déplacées Honda a intérêt a le remplacer par un véritable champion talentueux

C3f
22 jours il y a

Il va leur falloir du temps à Honda, parce que Marquez ne sera certainement plus jamais aussi fort et Espargaro n est vraiment pas un Cdm en puissance. Je me demande bien quel gros bras osera risquer le pari? Mir? Miller?