« Il faut qu’on parle » : Gardner furieux après Binder



Quinzième du Grand Prix du Qatar, Remy Gardner a trouvé sur son chemin un Darryn Binder au pilotage qu’il décrit comme dangereux. « Un peu plus de respect n’aurait pas fait de mal. »

Remy Gardner est le premier rookie MotoGP de la saison à marquer un point. Le champion du monde Moto2 sortant a terminé 15e du Grand Prix du Qatar, à l’issue d’une course où il lui a fallu se battre pour aller chercher cette unité. Principal adversaire du dimanche : Darryn Binder, qui débutait aussi en catégorie reine. Mais lui arrive directement de la Moto3, et cela s’est ressenti dans son pilotage, a fait savoir l’Australien.

« Même si ce n’est pas là que nous voulons être, c’est bien de marquer un point en MotoGP. Je me suis senti bien et rapide durant la première partie de la course. Mais je m’attendais à un peu plus de vitesse de la moto, et j’ai eu du mal à doubler dans les premiers tours », introduit d’abord Remy Gardner.

« À un moment je me suis senti capable de rattraper Maverick Viñales et Andrea Dovizioso, mais j’ai eu Darryn Binder devant moi et je ne pouvais pas le passer, poursuit-il. Il arrive de la Moto3 donc il prenait toute la place, revenant sur la trajectoire sans regarder, il était large. Ça a été un désastre et j’ai perdu le groupe. J’espère le voir pour en parler. » Il le devancera finalement de 12 millièmes sur la ligne.

L’Australien se fait encore plus incisif au moment d’en parler à Speedweek. « Je dois retrouver Darryn et lui parler. Ce ne sont pas des Moto3. Il ne doit pas piloter comme un singe. Nous ne nous battions pas pour la victoire, sinon plus ou moins pour la dernière place. Un peu plus de respect n’aurait pas fait de mal. D’un côté c’est normal, car c’était sa première course en MotoGP et il vient directement de la Moto3. Mais j’espère que les choses vont un peu s’améliorer dans le futur. »

Premier leader du classement des rookies, Remy Gardner va tenter d’augmenter son capital de points en Indonésie, fin mars. « Brad Binder (aussi chez KTM, NDLR) a décroché un podium, donc nous devons regarder ses données et ce qu’il a fait pour nous aider à progresser et aller plus vite. Nous avons terminé la course et allons prendre cette expérience pour Mandalika. »

Binder déjà sous pression

✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail pour seulement 2€/mois, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] « Il faut qu’on parle » : Gardner furieux après Binder […]