La sanction ? « Je ne comprends pas », répond A. Marquez



Pénalisé après le Grand Prix de France, Alex Marquez a donné sa version des faits et dit avoir essayé d’éviter un pilote, et non pas tenté un dépassement trop optimiste.

Alex Marquez devra observer une pénalité de 3 places sur la grille de départ de sa prochaine course MotoGP. L’Espagnol a reçu cette sanction pour un incident survenu au virage 6, lors du premier tour. Il a été mis en cause par les Stewards FIM MotoGP pour avoir fait écarter Brad Binder – qu’il a légèrement touché – ainsi que Johann Zarco, alors qu’il était à leur intérieur. Son mouvement a été jugé « trop ambitieux », son pilotage « irresponsable » et source de « danger pour d’autres pilotes ».

Que s’est-il passé sous le casque du champion du monde Moto2 2019 ? « J’étais derrière Johann Zarco et je ne m’attendais pas à ce qu’il freine si tôt après le virage 5. J’ai essayé de l’éviter en passant à l’intérieur, mais ils sont revenus très tôt à l’intérieur très tôt et j’ai touché un peu Brad Binder, a-t-il expliqué. Même si c’était une petite touchette, j’ai vu qu’il a perdu quelques positions. »

Alex Marquez estime donc qu’il n’est pas directement responsable et qu’il pouvait difficilement faire autrement. D’où une opinion négative vis-à-vis des Stewards. « Je ne comprends pas la sanction, mais cette année il y a beaucoup de choses qui sont incompréhensibles. Honnêtement, ils sont en train de léser ce merveilleux sport. L’importance que prennent les Stewards est dommage. Au final il faudra que chaque pilote parte une seconde après un autre », a-t-il ironisé.

L’appel effectué par l’équipe Gresini Racing n’a pas porté ses fruits. Sauf forfait qui la reporterait, la pénalité sera observée au Grand Prix d’Italie, disputé sur le circuit du Mugello, le 11 juin.

« J’ai eu beaucoup de chance » : Marquez a évité le pire au Mans

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tantine Odette
9 mois il y a

Pauvre Alex ! Mais que faut-il donc comprendre ? C’est pourtant bien simple. La nouvelle distribution des points pour pimenter le spectacle du vendredi au dimanche (argent ! argent !) rend les courses dites « sprint » indispensables. Or, les « sprint » sont des épreuves dangereuses avec une mise en action ultrarapide et une rare précipitation dès les premières courbes. Les Stewards sont donc les personnels désignés pour réguler une discipline de plus en plus dangereuse. Ces braves personnes sont obligés de « dresser » les pilotes au plus vite car lorsque la chasse aux points sera engagée en fin de championnat, il faudra réfreiner… Lire la suite »

Instrella
9 mois il y a

Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://u.to/Fu0GHw

Guiton
9 mois il y a
Répondre à  Tantine Odette

C’est arrivé pendant la course du dimanche donc aucun rapport.

[…] La sanction ? « Je ne comprends pas », répond A. Marquez […]

Tante Lisette
9 mois il y a
Répondre à  Guiton

Guiton, tente de lire lentement mon commentaire. Un indice : les courses sprint du samedi ET les véritables courses du dimanche forment un seul et même championnat. Allez, on sort vite de sa phase neutre.