Les enjeux du test de Mandalika



Le device de la Ducati, la confirmation attendue d’Aprilia, le rebond espéré chez Yamaha : tour d’horizon des enjeux du test de Mandalika, qui aura lieu du 11 au 13 février sur la nouvelle piste indonésienne.

Dominateur de la fin de la saison 2021, en tête du classement des tests de Jerez et de Sepang, Ducati pourrait faire le triplé à Mandalika, dominant ainsi l’intégralité des essais de pré-saison. Surprenant meilleur temps en Malaisie, Enea Bastianini (Gresini Racing), qui n’a pas de travail de développement à mener – il dispose d’une GP21 déjà au point –, cherchera à confirmer ce bond en avant. Ceux qui travaillent sur la GP22 doivent eux terminer ce qui a été commencé précédemment. Sera notamment testé le nouveau device qui permet d’abaisser l’avant de la moto en ligne droite.

Certains, comme Jorge Martin (Pramac Racing), se plaignaient d’une accélération trop brusque, un point sur lequel il va falloir travailler. Rappelons par ailleurs qu’il y a deux débutants parmi les Ducatistes : Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) et Fabio di Giannantonio (Gresini Racing). Des tours, des tours et encore des tours, tel sera leur programme indonésien.

Meilleure en moteur, meilleure en turning, meilleure un peu partout : la nouvelle Aprilia RS-GP a montré son potentiel lors du test de Sepang, avec Aleix Espargaro (Aprilia Racing) et Maverick Viñales (aprilia Racing) aux avant-postes du début à la fin. Mais les deux espagnols ont bénéficié de plus de tours que leurs adversaires, car ils ont pu participer à d’autres essais – le « shakedown » – sur cette même piste. Mandalika sera donc une mise à l’épreuve plus claire de leur compétitivité, car tout le monde sera sur un pied d’égalité sur ce nouveau circuit.

Question nouveautés, Honda n’a pas non plus chômé ces derniers mois, et la RC213V version 2022 apparaît radicalement différente des modèles précédents. L’arrière de la moto n’est plus le même, et cela devrait aider à rendre la moto plus « facile » à ses propriétaires. Les trois journées indonésiennes permettront à Marc Marquez (Repsol Honda Team), Pol Espargaro (Repsol Honda Team), Alex Marquez (LCR Honda Castrol) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) de continuer à s’y adapter, tout en en poursuivant la définition.

Chez Suzuki, les changements sont moins flagrants mais bien présents, et le package général a été amélioré. Le travail à faire sur le châssis et l’aérodynamique font partie des éléments qui ressortaient après le test malaisien, début février. Rapide à Jerez puis à Sepang, alors qu’il n’a pas l’habitude d’exceller dans l’exercice du tour rapide, Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) enverrait un signal fort en se hissant à nouveau parmi les premières places du classement à Mandalika. On y attend aussi le champion du monde 2020, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), lancé dans une opération reconquête.

Comme en 2021, Yamaha n’a pu compter que sur Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) pour briller au test de Sepang. Les autres pilotes – Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP), Andrea Dovizioso (WithU Yamaha RNF MotoGP Team), Darryn Binder (WithU Yamaha RNF MotoGP Team dans une moindre mesure puisqu’il débute – doivent trouver des solutions au niveau individuel pour hausser le ton. Des solutions, il en faudra aussi pour permettre à la M1 de combler son déficit de puissance, qui ne sera vraisemblablement pas réglé en 2022.

Constructeur le moins en lumière de cette pré-saison, KTM a du pain sur la planche pour que son prototype se mêle à la lutte devant. Pour ce faire, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) devraient être accompagnés des essayeurs Dani Pedrosa et Mika Kallio en Indonésie. Chez Tech3 KTM Factory Racing, Remy Gardner et Raul Fernandez seront eux davantage concentrés sur leur apprentissage de la catégorie reine, à trois semaines de leur premier Grand Prix.

Test Mandalika : Les nouveaux horaires

✪ GP-Inside veut vous faire vivre la saison 2022 avec des milliers d’articles, informations, interviews, analyses et nouveautés. Aidez-nous à financer notre travail en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (site 100 % sans pub, intégralité du contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre équipe & soutenez un média moto professionnel de qualité. Merci ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires