Puig (Honda) : « Nous avons compris le problème »



Le team-manager du HRC, Alberto Puig, revient sur une saison 2021 rendue difficile par différents éléments : les difficultés physiques de Marc Marquez, d’inexpérience avec la Honda de Pol Espargaro, et techniques en raison du frein au développement qui faisait suite à la crise sanitaire. Il est néanmoins confiant quant au fait que des solutions ont été trouvées pour la suite.

Des difficultés techniques conjoncturelles : « Avec cette histoire du Covid-19, il a été décidé de ne faire aucun développement (sur la moto), donc nous n’avons pas pu avancer comme nous l’avions prévu. (…) Il y a deux ans, Michelin a décidé de changer les pneus pour 2021, et ce n’était pas facile pour nous de comprendre comment ces pneus affectent notre moto. Je ne dis pas que les pneus ne sont pas performants, mais probablement que les pneus et la moto ne sont pas amis, et nous essayons de comprendre comment ils peuvent l’être. »

Le retour délicat de Marc Marquez : « Je pense que le retour de Marc a été très émouvant, surtout pour lui. Il a dû retrouver la vitesse, la moto, de nouveaux pneus, et tout cela mélangé à une condition physique pas parfaite. Ce dont vous vous souvenez en tant que pilote est la dernière chose qui a fonctionné pour vous, et la dernière chose qui avait fonctionné pour lui n’était pas la moto de 2021, c’était celle de 2019 avec laquelle il avait été champion. Ce fut assez difficile du point de vue du pilote, mais aussi pour le team. »

Pol Espargaro, évolution en cours : « Pol a plus de potentiel que ce qu’il a montré. La pole position à Silverstone n’est qu’un petit aperçu de ce qu’il peut faire, car c’est un pilote très talentueux, rapide, courageux, ambitieux. Malheureusement, la saison n’a pas débuté d’une très bonne manière, la rencontre entre lui et la moto n’a pas été aussi réussie qu’il le pensait et que nous le pensions. C’est un gars qui ne se cache jamais, ce n’est qu’une question de temps et j’espère qu’il pourra vraiment montrer son potentiel. »

La Honda RC213V 2022 : « Nous avons essayé différents éléments, composants. Je pense que nous avons compris le problème. La philosophie de Honda est d’essayer d’innover et donner des solutions aux pilotes, ne jamais cesser de tester de nouvelles pièces, idées, directions pour progresser. »

Marc Marquez fait savoir qu’il s’entraîne

Source : MotoGP.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Drouet Christophe
10 mois il y a

Mr puig où est passé le champion du monde moto 2 qui avait sa place dans l équipe repsol l année dernière d après toi . On récolte se que l’on sème garde bien les pilotes espagnol et continu

Leodis
10 mois il y a
Répondre à  Drouet Christophe

Il y a pas meilleur que les pilotes espagnol

Alain Rigollet
10 mois il y a
Répondre à  Leodis
Alain Rigollet
10 mois il y a
Répondre à  Alain Rigollet

Oui c’est vrai…. Une fois qu’on enlève les italiens, les australiens et les français les espagnols sont les meilleurs…. Ha ha

Lustenberger
10 mois il y a
Répondre à  Alain Rigollet

Vraiment nul

Leodis
10 mois il y a
Répondre à  Alain Rigollet

Français ha bon italien depuis combien de temps il y eu champion du monde et Australiens ça remonte ???

Juan
10 mois il y a
Répondre à  Alain Rigollet

Ta l’air fe t’y connaitre pour parler comme ça

Clesse
10 mois il y a
Répondre à  Leodis

C’est faux … Agistini et Rossi sont italiens Stoner est australien … Spencer Roberts américain …. Fabio French …Les espagnols sont plus nombreux, c’est tout et ils adorent les bacs à sable , donc vu le nombre ils sont plutôt , plus mauvais 😉

Jean Michel Rousseau
10 mois il y a
Répondre à  Drouet Christophe

Faut