Yamaha à Quartararo : « On va investir dans le développement »



Du personnel a été affecté au travail sur le moteur de la future Yamaha YZR-M1, afin de donner à Fabio Quartararo les armes dont il a besoin pour se battre devant.

Yamaha a réussi à obtenir de Fabio Quartararo sa prolongation en MotoGP jusqu’à fin 2024. « Yamaha a obtenu », et non pas l’inverse. Car dans cette affaire, celui qui devait se vendre et convaincre était le constructeur japonais, pas le pilote français. Un coup d’oeil aux résultats suffit à comprendre pourquoi.

La dernière victoire Yamaha non-Quartararo remonte à mars 2021, quand Maverick Viñales avait gagné à Losail (Qatar) ; le dernier podium Yamaha non-Quartararo à juin 2021, et la deuxième place de l’Espagnol derrière son coéquipier français à Assen (Pays-Bas). Depuis, seul l’homme au numéro 20 a réussi à porter la M1 sur le devant de la scène.

Le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, a d’ailleurs énuméré les succès de Fabio Quartararo depuis son arrivée chez Monster Energy Yamaha, en 2021 : une victoire, quatorze podiums, six poles, et évidemment le titre de champion du monde MotoGP. Il mène le classement de la saison 2022 à la veille de la neuvième épreuve, à Barcelone (Catalogne).

Leader depuis son triomphe au Portugal (Portugal), le 24 avril dernier, Fabio Quartararo a marqué 100 % des points de Yamaha au classement des constructeurs cette année. Des points, il est même le seul de la marque à en avoir scoré lors de la dernière course en date, au Mugello (Italie), puisque Darryn Binder (seizième), Franco Morbidelli (dix-septième) et Andrea Dovizioso (vingtième) ont fini hors du top-15.

« Nous avons pris Fabio dans notre équipe d’usine l’an dernier en sachant qu’il avait un talent spécial, mais il a dépassé nos attentes. On ne croise pas souvent un pilote de son calibre, le félicite Lin Jarvis. Il avait déjà montré son talent et sa vitesse dans ces deux années avec l’équipe satellite SRT en 2019 et 2020, mais quand il est passé dans l’équipe d’usine, on a vraiment pu le voir devenir plus fort et plus mature comme pilote. »

Fabio Quartararo a lui eu un moment d’hésitation, en raison des difficultés rencontrées sur sa Yamaha YZR-M1. Le déficit de puissance de la machine le handicape fortement, notamment sur les circuits aux longues lignes droites. Mais des ingénieurs sont arrivés pour y travailler, a fait savoir le Français en conférence de presse. Yamaha confirme : les critiques ont été écoutées, et du changement est à venir.

« Avec Fabio, nous savons qu’il se donnera toujours à 100 %, et nous lui avons assuré que Yamaha fera de même et que nous allons investir dans de futurs développements, afin de pouvoir nous battre pour les titres en MotoGP dans les prochaines années », a assuré – et rassuré – Lin Jarvis.

Fabio Quartararo, chez Yamaha jusqu’en 2024 : « Je me sens bien sur la M1 et c’est essentiel »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Yamaha à Quartararo : « On va investir dans le développement » […]

Jerome BRACCINI
1 mois il y a

Quel dommage que Fabio n’ait pas un vrai coéquipier pour prendre des points à la concurrence !!