Assen : Bagnaia doit bien finir avant l’été



Avec deux chutes en deux Grands Prix et des espoirs de titre qui diminuent, Francesco Bagnaia traverse une période compliquée. Ll’Italien a besoin de se rassurer aux Pays-Bas, ce week-end, avant la trêve estivale.

91 points de retard sur Fabio Quartararo et une sixième place au championnat : le bilan de Francesco Bagnaia à la mi-championnat est décevant. Le leader team officiel Ducati a même vu son coéquipier Jack Miller, pas conservé en 2023, revenir au même niveau que lui au classement pilotes. Dans ces circonstances, inscrire de gros points devient urgent.

Après deux résultats blancs à Barcelone et au Sachsenring, Pecco revient sur le tracé d’Assen où il a connu son premier succès en championnat du monde : c’était en 2016, en Moto3. Ce jour-là, au guidon de sa Mahindra, il devançait dans les derniers instants de course Fabio Di Giannantonio. Pour 39 millièmes, le futur champion du monde Moto2 2018 goûtait pour la première fois à la plus haute marche du podium. « C’est une piste spéciale pour moi. Je l’ai même tatouée sur le bras ! »

Sixième l’an dernier, Francesco Bagnaia reconnaît qu’il avait connu quelques difficultés mais « est convaincu que ce sera différent cette année. Je veux me rattraper ici en Hollande et finir la première partie de saison sur une note positive ».

Francesco Bagnaia devra ici mettre un terme aux trois courses d’Assen sans podium Ducati, le dernier trophée remontant à 2017 (Danilo Petrucci deuxième). Déjà pas favori au Sachsenring, l’Italien avait un très bon rythme avant de chuter. Alors pourquoi pas refaire le coup à Assen ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires