Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat »



Aleix Espargaro est passé par tous les états à Assen, ce dimanche : la bagarre pour la victoire en début de course, le tout-droit sur une erreur de Fabio Quartararo, une remontée de la quinzième à la quatrième place, arrachée dans le dernier tour à Brad Binder et Jack Miller. Le pilote Aprilia signe l’une des meilleures courses de sa carrière, et sa hargne lui permet de revenir à 21 points du leader du championnat. Il était donc tout sourire en débriefing, même s’il estime que la victoire était à sa portée.

Pas de rancoeur envers Fabio Quartararo : « Fabio est un pilote propre, qui ne fait pratiquement jamais chuter un autre pilote. Si quelqu’un d’autre m’avait percuté, peut-être que je me serais énervé, mais Fabio est propre. Il est immédiatement venu s’excuser et nous avons une bonne relation. »

De quinzième à quatrième : « Cette course est pour ceux qui disent qu’en Superbike il y a plus de dépassements, qu’en MotoGP on ne peut pas doubler (sourire). J’avais une moto impressionnante, d’une autre division. C’est dommage car avec mon rythme je crois que j’aurais pu gagner, mais Fabio a fait une erreur. J’ai au moins pu rester sur la moto, je me suis même fait un peu mal au bras en tentant de la maintenir car il y avait beaucoup de terre et j’ai cru que j’allais chuter. Je ne regardais personne, pas les pilotes, seulement mon tableau de bord pour essayer d’être dans les temps du record de la piste à chaque tour, et j’ai réussi à le faire. Je me suis bien amusé. »

Deux pilotes doublés dans le dernière chicane : « Je savais que je devais tout donner. Je suis arrivé très vite dans le dernier virage, j’ai vu que Jack et Binder freinaient tôt et j’ai pensé : ‘Tu dois essayer, et si tu sors large, tu sors large’, mais j’ai pu bien arrêter la moto. Je crois qu’au regard de la différence de points, ça valait le coup. »

Tout donner pour reprendre des points à Fabio Quartararo : « Fabio fait très peu d’erreurs, aujourd’hui il en a commis une et je savais que je devais en profiter. Quand j’ai vu que j’étais neuvième et qu’il s’est mis à pleuvoir, je me suis dit : ‘Si tu chutes pour aller chercher 5 points, tu chutes.’ J’ai dit à l’équipe qu’il fallait attaquer Fabio, l’arrêter, c’est pour ça que j’ai été aussi agressif dans les premiers tours ; je ne voulais pas qu’il soit devant et s’en aille. Puis j’ai pu rapidement revenir sur Pecco (avant l’accrochage). »

« Plus il pleuvait, plus je me disais : ‘C’est mieux pour toi, tu n’as rien à perdre.’ Je me disais que plus il pleuvait, plus ceux de devant avaient quelque chose à perdre, et pas moi. Il y avait des gouttes d’eau mais personne n’a vraiment baissé de rythme. J’ai perdu une victoire car je crois que je pouvais gagner, mais pour moi le plus important est que je voulais me sentir le plus rapide. Il faut avoir la vitesse pour se battre pour le championnat, car en étant seulement régulier tu ne peux pas. Je crois que j’étais le plus rapide, ça ne rapporte pas de point mais ça me dit que je peux gagner ce championnat. »

Propos recueillis au TT Circuit Assen

Assen, Championnat : Espargaro revient à 21 points de Quartararo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat » […]

[…] Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat » […]

[…] Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat » […]

[…] Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat » […]