Assen, Martin (7e) : « Je préfère terminer les courses »



En duel avec Enea Bastianini pour une place dans le team officiel Ducati 2023, Jorge Martin a modifié son approche des Grands Prix. Moins fougueux qu’à l’accoutumée, le Martinator veut gagner en régularité et assurer des points chaque week-end. Ce qu’il a fait à Assen, où il s’est contenté d’une septième place.

D’un regard extérieur, le Grand Prix des Pays-Bas de Jorge Martin n’est pas vraiment positif. Parti troisième, le pilote Ducati a passé le drapeau à damiers en septième position. Et pourtant, l’Espagnol a fait preuve de maturité pour empocher les 9 points de sa place finale. Lorsque les premières gouttes de pluie ont commencé à tomber sur le tracé d’Assen, le coéquipier de Johann Zarco a diminué sa prise de risques. Une attitude plutôt nouvelle de son côté.

Toujours blessé au poignet, le Martinator n’a plus le droit de manquer des courses s’il veut devenir le coéquipier de Francesco Bagnaia dans l’équipe d’usine Ducati en 2023. « Je suis dans une position où je ne peux pas risquer de tomber, a-t-il expliqué après la course d’Assen. Quand la pluie est arrivée, j’ai beaucoup ralenti. Peut-être trop car quand j’ai commencé à réaccélérer, je réduisais l’écart avec Marco Bezzecchi et Pecco Bagnaia. »

Même s’il a perdu des places en fin de course sans pouvoir « retrouver un bon rythme », Jorge Martin était satisfait de sa performance. En premier lieu parce qu’il n’est pas parti à la faute et a terminé devant son rival pour la moto rouge, Enea Bastianini (11e). « J’ai déjà beaucoup chuté cette année, maintenant je préfère terminer les courses. Quand j’ai vu Maverick Viñales, Jack Miller et Brad Binder me doubler, j’ai perdu du temps. Je voulais garder ma septième place plutôt que me retrouver à terre avec un poignet pas encore complètement guéri. »

Outre sa douleur, chaque chute qu’évite le Martinator lui fait gagner des points dans la tête des dirigeants du team officiel, prouvant qu’il a compris la leçon. Reste à trouver le bon dosage entre ne pas prendre trop de risques et signer des bons résultats. C’est le défi de Jorge Martin pour la seconde partie de saison.

17 podiums d’affilée : Ducati égale son record à Assen

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires