Austin : « Il ne faut pas s’emballer », prévient Morbidelli



Quatrième en Argentine, Franco Morbidelli veut confirmer son regain de vitesse aux États-Unis mais reste mesuré à l’approche du week-end.

Est-on en train d’assister à la renaissance de la carrière MotoGP de Franco Morbidelli ? Le vice-champion du monde 2020 a connu deux années quasi-intégralement noires et semblait parti pour souffrir en 2023, mais la donne a changé en Argentine. Enfin compétitif, l’Italien a terminé quatrième à Termas de Rio Hondo, signant son meilleur résultat depuis avril 2021. De quoi le remettre d’aplomb en cette entame de saison.

Le Grand Prix de ce week-end, celui des Amériques, doit être celui de la confirmation. Celui où il prouvera que le niveau montré en Argentine est bien celui qu’il affichera sur l’ensemble de la saison. « Continuer sur notre lancée » : ainsi le définit-il avant de prendre la piste à Austin, où il n’a jamais fait mieux que cinquième. Et où il sait qu’il ne faut pas tomber dans le piège et « s’emballer » trop vite.

Franco Morbidelli : « Ce week-end nous roulons à Austin, un circuit que j’aime beaucoup. Nous avons fait une bonne course en Argentine et nous voulons continuer sur notre lancée à Austin, mais nous sommes conscients qu’il ne faut pas s’emballer. Nous devons nous concentrer sur la tâche à accomplir, car ce circuit est difficile à maîtriser. Nous allons nous en tenir au programme que nous avons déployé à Termas de Rio Hondo, et nous verrons bien. J’attends ce Grand Prix avec impatience, c’est l’un de mes préférés. »

Franco Morbidelli en MotoGP à Austin :
– 4 départs
– Meilleure qualification : 10ème (2019, Yamaha)
– Meilleur résultat : 5ème (2019, Yamaha)
– Édition 2022 (Yamaha) : Qualifié 19ème, arrivé 16ème

Austin, Quartararo : « L’objectif est de se qualifier devant »