« Avec le désordre, j’ai pu être dans le bon groupe » : Fernandez surprenant 4e au Mans !



Le rookie MotoGP Augusto Fernandez a terminé à une étonnante 4e place au Grand Prix de France, signant le meilleur résultat de sa (courte) carrière dans la catégorie. Le résultat confirme son bon début de saison, où il a fini toutes les courses du dimanche dans les points. Seuls Fabio Quartararo et Franco Morbidelli sont dans le même cas.

De 12e (Q2) à 4e : « Je le savais, mon problème a toujours été la qualification, et la course est toujours un peu meilleure que la qualification. Nous avons eu une bonne qualification, 12ème, et mon rythme ici était un peu meilleur que le 12ème. Je ne m’attendais pas à autant. La chute du warm-up m’a fait perdre confiance, car samedi j’ai fait une erreur dans le choix des pneus et je voulais l’oublier rapidement. J’ai chuté au warm-up avec le pneu de course. J’ai débuté la course en manquant un peu de confiance, surtout dans les deux virages où j’étais tombé. »

« J’ai pris un bon départ et avec le désordre qu’il y a eu, j’ai pu entrer dans le bon groupe et j’ai vu que je pouvais y rester. J’ai essayé de m’accrocher. Je suis surpris. Je me sentais bien à chaque tour, j’étais capable d’avoir un bon rythme. Avec le pneu tendre à l’avant, j’ai un peu souffert à la fin. Aleix (Espargaro) était fort avec le pneu dur, mais j’ai pu me défendre et je suis content. »

Cinq Grands Prix sur cinq dans les points : « Terminer les courses est pour moi l’objectif principal, que je marque des points ou non. Comme je ne comprends pas encore tout à fait le fonctionnement de la moto, c’est pendant les courses que j’apprends le plus et que je comprends le mieux. Les informations que je reçois de la moto pendant la course et des autres pilotes sont vitales. J’ai besoin de tout expérimenter et c’est pourquoi j’ai besoin de chaque tour de chaque Grand Prix. Je dois prendre des risques, mais pour moi, il est essentiel de terminer chaque course. »

Toujours en phase d’apprentissage : « J’avais hâte de venir en MotoGP car en Moto2, j’ai beaucoup souffert de mon physique. J’ai besoin de temps pour m’adapter à la catégorie, qui est très difficile et où il faut comprendre beaucoup de choses différentes. Il faut être très concentré et très conscient de tout. Il y a donc beaucoup de choses pour lesquelles vous avez besoin de temps, alors ne nous réjouissons pas trop vite et continuons à travailler dur. »

« Après la première partie de la saison, j’ai vu comment les choses se passaient. J’ai essayé une selle un peu plus haute, des petites choses pour être plus à l’aise sur la moto et cela m’a apporté beaucoup. Plus que d’aller vite, il y a la régularité et le fait de bien sentir les réactions de la moto. Je ne veux pas m’emballer parce que c’est le premier week-end où j’ai tout bien fait, j’espère continuer comme ça au Mugello. C’est un bon pas en avant, voyons si nous pouvons continuer comme ça. »

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Instrella
9 mois il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://u.to/Fu0GHw