Bastianini – Bagnaia, le duel de coéquipiers le plus attendu depuis Rossi – Lorenzo



L’association entre Francesco Bagnaia et Enea Bastianini dans l’équipe officielle Ducati promet de faire des étincelles en 2023. Les deux hommes s’apprêtent à se livrer le duel de coéquipiers le plus attendu de ces dernières années. Le plus attendu depuis, sans doute, celui qui opposait Valentino Rossi et Jorge Lorenzo chez Yamaha.

« Ton coéquipier est ton premier adversaire. » Quel passionné de sport moto n’a jamais entendu cette phrase ? Cela pourrait avoir plus de sens que jamais dans le box du Ducati Lenovo Team en 2023.

L’une des particularités des sports mécaniques est que les performances des machines utilisées comptent dans les résultats. On peut être le meilleur pilote du monde, mais ne pas gagner parce que la moto utilisée n’est pas compétitive. C’est particulièrement vrai en Formule 1 aujourd’hui. D’où l’intérêt de se comparer avec son coéquipier, et plus globalement avec ceux qui disposent du même matériel. Être le meilleur pilote de tous ceux qui roulent avec les mêmes prototypes est un accomplissement.

Battre son coéquipier, c’est aussi prendre la suprématie dans un garage, être celui à qui l’on donnera un peu plus d’attention, celui qui aura la priorité au moment du renouvellement des contrats, et même peut-être du développement. Bref, les duels internes aux équipes et aux constructeurs sont un véritable championnat dans le championnat.

Cette sensation de duel, d’opposition, n’a pas vraiment été à l’ordre du jour dans le Ducati Lenovo Team ces deux dernières années. Certes, Jack Miller a obtenu de bons résultats et gagné des courses, mais Francesco Bagnaia a clairement pris l’ascendant sur lui. Il a marqué 71 points de plus que l’Australien en 2021, et 76 de plus en 2022, année de son titre de champion du monde. Il y avait clairement un leader, en plus du fait que Thriller Miller ait un caractère plutôt amical. Mais la situation pourrait changer en 2023.

Ducati a rapidement pris la décision d’écarter Jack Miller de l’équipe d’usine, et a pris à sa place Enea Bastianini. L’Italien est pétri d’un caractère bien différent de celui de l’Australien. Moins « friendly », il a déjà fait comprendre, en piste comme en-dehors, qu’il serait bien là pour tenir la dragée haute à Francesco Bagnaia. Son objectif, déjà annoncé : lui prendre le titre de champion du monde MotoGP.

L’arrivée d’Enea Bastianini constitue donc une situation complètement nouvelle pour Francesco Bagnaia, qui va avoir à gérer le poids supplémentaire de cette rivalité aux aspects multiples. Se joueront entre eux les places de meilleur pilote de l’équipe d’usine, de meilleur pilote Ducati, de meilleur pilote italien, et tout simplement meilleur pilote du monde.

Les numéros 63 et 23 se sont affrontés pour la gagne à quatre reprises en 2022 : au Mans, où Enea Bastianini a gagné et fait craquer son adversaire ; à Misano, ou Francesco Bagnaia l’a emporté d’un cheveu ; au MotorLand Aragon, où Bestia a pris sa revanche ; à Sepang, où Pecco a résisté à la pression et fait un grand pas vers le titre. Quatre confrontations qui esquissent une introduction à la saison 2023.

Porter le numéro 1 ? Bagnaia y réfléchit

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Manstella
2 mois il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h

[…] Bastianini – Bagnaia, le duel de coéquipiers le plus attendu depuis Rossi – Lorenzo […]