Du rêve au « cauchemar » : Espargaro quitte l’Argentine avec… 1 point



Les Aprilia RS-GP ont eu des problèmes sur le mouillé en Argentine, où Aleix Espargaro n’a fini que quinzième après avoir vécu « l’une des pires courses » de sa carrière.

Le 3 avril 2022, Aleix Espargaro décrochait à Termas de Rio Hondo la première victoire MotoGP de sa carrière. Un an plus tard, il n’a terminé que quinzième de la course disputée sur le même circuit. Dans des conditions météorologiques différentes, certes – il pleuvait dimanche dernier –, mais qui ne compensent pas la déception de l’Espagnol.

« C’est dommage que sur l’un de mes circuits favoris, et au regard de comment nous avions commencé sur le sec, nous perdions l’opportunité de nous battre pour la victoire à cause de la pluie…, regrettait-il à l’arrivée auprès de la télévision espagnole DAZN. Mais ce n’est pas une excuse. Il faut rouler sur le sec comme sur le mouillé, et là ça a été un vrai cauchemar, l’une de mes pires courses en MotoGP. »

Aleix Espargaro n’est pas le seul pilote Aprilia à avoir souffert en Argentine. Son coéquipier Maverick Vinales a terminé douzième, tandis que Raul Fernandez s’est classé quatorzième. Un ensemble de résultats qui pourrait démontrer l’une des faiblesses de la RS-GP : son niveau sur le mouillé. Car les trois hommes n’étaient pas à la hauteur de ce qu’ils sont capables de faire dans d’autres conditions.

« On aurait dit que j’avais crevé de l’arrière, je n’avais aucune traction et ça a été long. Nous avons été lents, les trois pilotes Aprilia ont terminé au fond du classement et avec les mêmes problèmes. J’ai pris un bon départ, j’ai été agressif, mais j’ai noté que dans la ligne droite je ne pouvais pas accélérer car il n’y avait pas de traction », poursuit l’Espagnol.

Seulement treizième du championnat avec 12 points, Aleix Espargaro est pour l’instant dominé par Maverick Vinales chez Aprilia. Il essaiera de véritablement lancer sa saison à Austin, au Grand Prix des Amériques, le week-end du 16 avril.

Argentine, Championnat : Bagnaia perd la tête !