Jerez : Bezzecchi (9e) s’affirme comme meilleur rookie



Neuvième du Grand Prix d’Espagne, Marco Bezzecchi impressionne et a pris l’ascendant sur les autres débutants de la catégorie MotoGP.

On prédisait un duel entre Remy Gardner et Raul Fernandez, mais la lutte pour le titre de meilleur rookie tourne pour l’instant à l’avantage d’un autre homme : Marco Bezzecchi. Plus les semaines passent, plus il se fait une place régulière dans le top-15, voire même le top-10, quand les quatre autres rookies peinent à marquer des points. Le Grand Prix d’Espagne en a été une nouvelle démonstration.

Bon huitième en qualification à Jerez, une semaine après avoir terminé sixième de la Q2 à Portimao, le pilote du Mooney VR46 Racing Team a réussi à garder sa place parmi les dix premiers à l’arrivée. Il termine neuvième, égalant le meilleur résultat de sa courte carrière en MotoGP, et mettant derrière lui des adversaires expérimentés comme Brad Binder, Pol Espargaro ou encore Maverick Viñales.

Après six Grands Prix, Marco Bezzecchi mène le classement des rookies avec 15 points marqués, contre 6 pour Darryn Binder et 3 pour Remy Gardner – Raul Fernandez et Fabio di Giannnantonio n’en ont pas. S’il pense à ce titre ? « Ce n’est pas mon obsession, mais je ne peux pas nier que j’aimerais vraiment le gagner, car dans ma carrière je ne l’ai jamais fait. Le faire en MotoGP serait bien », a-t-il répondu à Jerez. Dans ce registre, il est désormais le favori à la succession de Jorge Martin.

Les clés de la victoire de Bagnaia à Jerez

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patrick
7 mois il y a

Après on dira que la Ducati est une moto difficile pour un débutant…
D’abord Martins puis Bastiannini puis cette année Bezzecchi tous ces rookies cartonnent dans leurs débuts sur une Ducati. A contrario la Yam « so frendly » n’a de bons résultats qu’aux mains de Fabio.
Tout change en moto GP.