Quartararo écarte définitivement le nouveau carénage



Fabio Quartararo n’utilisera pas le nouveau carénage que Yamaha lui a fourni au Grand Prix d’Italie, fin mai. « On gagne 1 km/h en ligne droite mais on perd trop dans les virages. »

Fabio Quartararo a terminé son escapade catalane par le meilleur temps du test de Barcelone, disputé au lendemain du Grand Prix qu’il a également remporté. Le Français s’est montré le plus rapide d’une journée où il a effectué 67 tours, dont le meilleur en 1’39.447.

Sa lite d’éléments à essayer n’était pas très longue, a-t-il expliqué une fois le test terminé. Il y avait le bras oscillant déjà testé à Jerez, des pneus Michelin et quelques réglages. Fabio Quartararo repart aussi de Barcelone avec une certitude : il n’utilisera pas cette saison le nouveau carénage apporté par Yamaha au Mugello, fin mai.

« Je ne l’utiliserai plus, je garderai le standard, a-t-il assuré. Bien qu’on dirait que c’est juste un petit changement de l’extérieur, sur la moto on sent beaucoup de différence et ça me fait sentir bizarre. L’objectif du nouveau carénage était d’améliorer la vitesse de pointe en ligne droite, nous ne gagnons qu’un km/h e perdons beaucoup dans les virages. »

Prolongé chez Yamaha jusqu’en 2024, El Diablo fait du déficit de puissance de la M1 le problème majeur auquel il faut trouver une solution. Son employeur lui a donné des garanties afin d’obtenir de lui un nouveau contrat. « Je suis sûr qu’ils travaillent dur sur le nouveau moteur pour 2023 », a-t-il réaffirmé lors du test.

Vainqueur en Catalogne, Fabio Quartararo aborder ale prochain Grand Prix d’Allemagne, au Sachsenring, en leader du championnat. Il dispose désormais de 22 points d’avance sur Aleix Espargaro (deuxième), et 53 par rapport à Enea Bastianini (troisième).

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires