Raul Fernandez, une place à se faire



Prometteur à son arrivée en Moto2, Raul Fernandez n’a passé qu’un an en catégorie intermédiaire avant d’être transféré en MotoGP. S’est-on emballé sur son cas ? Les saisons 2023 et 2024, où il pilotera l’Aprilia RS-GP, répondront à la question.

Le nom de Raul Fernandez est cité parmi les déceptions de la saison 2022, et à juste titre. Avec seulement 14 points en 18 Grands Prix, plua deux forfaits, le jeune espagnol a connu des débuts compliqués en MotoGP. À tout le moins pas à la hauteur des espoirs levés quelques mois plus tôt.

Auteur d’une fin de saison 2020 explosive en Moto3, il a fait un impressionnant vice-champion du monde Moto2 dès sa première campagne, en 2021. Il a ainsi bénéficié d’un passage express en MotoGP dès 2022. KTM l’a placé dans son équipe satellite, Tech3, contre son gré puisque cela s’est fait alors qu’il cherchait à rejoindre le team RNF sur une Yamaha.

Présenté comme la nouvelle pépite de la vitesse espagnole, Raul Fernandez a déçu. À sa décharge, la KTM RC16 n’est pas la machine la plus compétitive du plateau, ni la plus évidente. Il a fait quasiment jeu égal avec son coéquipier Remy Gardner, champion du monde Moto2 2021 et également débutant. Mais contrairement à l’Australien, lui a pu sauver sa place en MotoGP.

Un an après avoir essayé de l’enrôler pour piloter une Yamaha, Razlan Razali a finalement réussi à recruter Raul Fernandez, l’embarquant dans la nouvelle aventure Aprilia de l’équipe RNF. Le jeune espagnol aura deux ans pour s’adapter à la RS-GP et se faire sa place en MotoGP.

Les deux années doivent lui permettre de chasser les doutes à son sujet. Pour l’heure, les questions ne manquent pas. A-t-il été transféré trop tôt en MotoGP ? S’est-on emballé sur son cas ? Deviendra-t-il le candidat aux premières places que certains voyaient en lui ? L’avenir nous le dira.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Drouet
2 mois il y a

Le problème c est que les Moto2 sont des kalex et plus des KTM .donc cela fausse le jeux et si KTM ne faisait pas passer en MotoGP il devait avoir un avenant dans son contrat libératoire pour partir chez razali et yamaha.ktm était coincé c est mon avis

Ternessa
2 mois il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h

L'AntiAmplifion
2 mois il y a
Répondre à  Ternessa

Ternessa…tu nous bassine avec ton site de branleurs

Jeanmi
2 mois il y a

Si KTM l on transfèré si vite en motoGP c est que beaucoup de team le voulait…aussi pour le MotoGP
Est ce que sur une Yamaha il aurait fait mieux ? Quand on voit Les résultats de Morbidelli et échecs cuisant de Dovi qui eux ont énormément d expérience. Et sur une Honda est ce que l expérience aurait pas été encore plus traumatisante quand on entant Alex Marquez….