Après KTM, quelles options pour Miguel Oliveira



Remplacé par Jack Miller dans l’équipe officielle KTM, Miguel Oliveira ne sera plus sur la KTM RC16 en 2023. Son futur pourrait s’écrire sur une machine italienne.

Miguel Oliveira ne portera plus les couleurs de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing en 2023. La marque autrichienne a confirmé ce jeudi que Jack Miller allait intégrer son team officiel jusqu’en 2024 aux côtés de Brad Binder, donc en remplacement du Portugais, qui occupait le poste depuis 2021.

Il lui a proposé de retourner dans son ancienne équipe satellite, Tech3 KTM Factory Racing, où il a évolué en 2019 et 2020. « Pas ma destination idéale », expliquait-il en mai, au moment où l’information a surgi. Le vainqueur du Grand Prix d’Indonésie a refusé, et ne sera donc plus membre du clan de Mattighofen l’an prochain.

Miguel Oliveira avait rejoint KTM pour la première fois en 2015, année de sa place de vice-champion du monde Moto3 avec Red Bull KTM Ajo. Monté en Moto2 avec Leopard Racing, il était retourné chez Ajo Motorsport en 2017 et 2018, obtenant successivement les médailles de bronze puis d’argent du championnat. Ce qui lui avait permis de passer en MotoGP en 2019, chez Tech3 mais sous contrat KTM, avec qui il est resté jusqu’à présent.

Son souhait est de rester en MotoGP, mais pas en orange. Son père et manager, Paulo Oliveira, aurait été en contact avec Yamaha il y a quelques semaines, quand existait encore la possibilité de monter sur une M1 – ce n’est aujourd’hui plus le cas. Le vent souffle désormais dans d’autres directions : vers l’Italie, ou des motos restent encore disponibles sur la prochaine grille de départ.

Les dernières rumeurs font état d’un possible transfert chez Gresini Racing, équipe qui fait actuellement rouler Fabio di Giannantonio et Enea Bastianini sur des Ducati. Le premier va être prolongé, mais le second devrait s’en aller vers le Ducati Lenovo Team ou Pramac Racing. Miguel Oliveira a été aperçu en compagnie du directeur sportif de Ducati Corse, Paolo Ciabbati, lors du Grand Prix de Catalogne.

Deuxième et dernière option sérieuse qui se présente à lui : rejoindre le team SRT, actuel WithU Yamaha RNF MotoGP Team, mais qui fera alliance avec Aprilia à partir de 2022. Une rencontre avec le chef des troupes, Razlan Razali, aurait eu lieu à Barcelone. Dans un cas comme dans l’autre, ce serait une nouvelle monture pour le pilote portugais, qui n’a connu que la KTM RC16 dans sa carrière en catégorie reine.

4/4 dans les points : KTM se reprend à Barcelone

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Drouet Christophe
25 jours il y a

Olivera est un bon pilote je lui souhaite de pouvoir rouler.il est meilleur que binder déjà en moto 2.

Da branca
10 jours il y a
Répondre à  Drouet Christophe

Oui sans les chutes il serait resté dans le top 5 à mon avis de toute façon pour se faire une idée faudrait une autre moto car la rc16 convient à tres peu de circuit apparemment