Assen, Viñales (3e) : « On a bossé comme jamais et on en récolte les fruits »



En progression depuis plusieurs courses, Maverick Viñales a bonifié sa première partie de saison d’une troisième place à Assen. Un premier podium avec l’Aprilia RS-GP qui pourrait en appeler d’autres dans les mois à venir.

Un an presque jour pour jour ! 364 jours après son dernier podium en MotoGP, Maverick Viñales est enfin remonté sur la boîte. Il fallait remonter 27 juin 2021, au guidon de sa Yamaha à… Assen. Il disait à Barcelone, au micro de GP-Inside, croire en ses chances de trophée avant la trêve estivale, et y est parvenu aux Pays-Bas.

Sur une piste qu’il apprécie particulièrement, l’Espagnol a affiché un très bon rythme de course. Onzième sur la grille, il a réalisé un bon départ puis profité de l’incident entre Aleix Espargaro et Fabio Quartararo pour gagner deux places en début de course. Bloqué un temps derrière Brad Binder, Maverick Viñales a ensuite enchaîné les dépassements une fois l’obstacle sud-africain franchi.

« J’ai pu avoir un bon rythme tout au long de la course. J’ai quand même conservé un peu de capital pneus pour la fin », a-t-il expliqué en conférence de presse. Et il le fallait, car il a dû se battre avec Jack Miller pour conserver son podium dans les derniers instants.

Dès son retour dans le parc fermé, Maverick Viñales a célébré comme il le fallait son résultat avec le clan Aprilia, notamment Aleix Espargaro venu le féliciter. Après Suzuki et Yamaha, il décroche un trophée avec un troisième constructeur différent. « Je veux tous les remercier pour leur aide et pour leur confiance. On a travaillé comme jamais et aujourd’hui on en récolte les fruits. »

Dans son quotidien sur les Grands Prix, l’Espagnol a à ses côtés un pilote redoutable cette saison, en la personne d’Aleix Espargaro. La quatrième position à Assen du deuxième du championnat des pilotes rend la journée du team Aprilia encore plus belle. « Aleix était impressionnant ! Nous avons pu prendre beaucoup de points pour le championnat par équipes, c’était le bon moment pour le faire. »

Ce résultat montre aussi que les progrès de l’ancien pilote Yamaha, au guidon de sa nouvelle machine, sont réels, une semaine après qu’un problème technique au Sachsenring l’ait éliminé alors qu’il était quatrième. « On bosse dur sur et en dehors de la moto. Il en manque encore un peu pour lutter à chaque course pour le podium mais je suis très heureux aujourd’hui. J’ai de plus en plus confiance sur la moto. Ce n’est qu’une question de temps avant de me voir gagner ! » Autrement dit : Le meilleur est encore à venir.

Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Assen, Viñales (3e) : « On a bossé comme jamais et on en récolte les fruits » […]