Ce que Binder et KTM veulent améliorer



Meilleur pilote KTM en 2021, Brad Binder cite la puissance, le freinage mais aussi ses trajectoires comme points sur lesquels travailler pour franchir un cap cette année. L’arrivée de Francesco Guidotti, chipé à Pramac Racing, pourrait y aider.

Jamais deux sans trois ? Vainqueur d’un Grand Prix en 2020 (Brno, République-Tchèque), puis d’un second en 2021 (Spielberg, Autriche), Brad Binder a pour ambition de remettre KTM au sommet du podium cette saison.

Surprenant de régularité l’an dernier, le Sud-Africain s’est quasi-constamment battu dans le top-5, mais il lui manquait un ‘petit quelque chose’ pour faire partie du groupe de tête. Comment gravir la marche ? Il a « des idées claires » sur le sujet, partagées lors de la présentation du team Red Bull KTM Factory Racing 2022 :

« Nous avons des idées claires sur ce que nous devons améliorer. Il y a parmi ces choses le freinage et la puissance moteur. Nous aurons également besoin de plus de traction dans les virages, car j’aimerais une meilleur vitesse. Ce sont quelques-uns des points où il faudra intervenir pour rendre notre moto meilleure, même si je suis convaincu qu’elle sera compétitive. »

« Je parcours encore trop de mètres et dois donc avoir une trajectoire plus fermée et définie, poursuit-il. Et dans le MotoGP d’aujourd’hui, chaque séance est cruciale. Je dois donc essayer d’être rapide dès la première séance d’essais libres, ainsi qu’en qualification. » De fait, il a terminé seulement quinzième du BMW M Award (championnat des qualifications), l’exercice constituant l’un de ses principaux points faibles.

Onzième fin 2020, sixième l’an dernier, le Sud-Africain aura le top-5 en ligne de mire. « Les deux saisons précédentes n’ont pas été mauvaises. Lors de la première, j’ai essayé de tout apprendre rapidement, peut-être en exagérant ; l’an dernier, j’ai essayé de décrocher les meilleurs résultats avec ce dont nous disposions. Il faut maintenant recommencer, avec objectif de faire mieux. »

Pour ce faire, KTM s’est offert les services de Francesco Guidotti, transféré chez les Oranges après de nombreuses années à diriger le team Pramac Racing, affilié à Ducati. « J’aime Francesco, c’est quelqu’un de bien. J’ai échangé quelques mots avec lui, j’ai appris à le connaître et je suis content. Je pense qu’il pourra aider KTM car il a beaucoup d’expérience en MotoGP », se réjouit son nouveau poulain. Leur première collaboration aura lieu au test de Sepang, les 5 et 6 février.

Qui doit progresser en qualification en 2022

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Ce que Binder et KTM veulent améliorer […]

[…] ambition de top-5 partagée par son poulain Brad Binder, meilleur pilote KTM l’an dernier. Le Sud-Africain se donne pour […]