Chez Aprilia, ce qui arrive est « une récompense méritée »



Une victoire, des podiums et des chances de titre : Aprilia a crevé l’écran en 2022. Une juste récompense, estime-t-on chez la marque italienne.

Aprilia Racing est la surprise de la première moitié de saison 2022. En difficulté en 2021, la firme de Noale est devenue l’une des plus compétitives, au point qu’elle joue le titre de champion du monde avec Aleix Espargaro, et même le classement par équipes après le Grand Prix des Pays-Bas, le onzième des vingt au calendrier.

Deux poles, une victoire, six podiums : même si 2022 s’arrêtait là, ce serait la meilleure campagne d’Aprilia depuis son retour en MotoGP, en 2015. Il a fallu attendre et travailler dans l’ombre, mais la RS-GP s’accapare enfin une partie de la lumière des Grands Prix. « Après des temps difficiles, nous sommes très heureux de ces résultats. Tout le monde est fier chez Aprilia, s’est enorgueilli Paolo Bonora en conférence de presse, à Assen. Les résultats, le niveau et la motivation de nos pilotes sont très élevés. Mon opinion personnelle, et je crois que c’est réaliste, et que ce qui arrive est une récompense méritée pour tout notre travail. »

« Nous devons garder les pieds sur terre et travailler comme nous le faisons depuis de nombreuses années, prévient toutefois le représentant d’Aprilia Racing, qui appelle au calme face aux ambitions qui se font de plus en plus grandes. Nous y allons étape par étape, course par course. Nous ne voulons pas penser plus loin que ça. C’est pour nous la bonne manière de gérer les courses. »

L’Aprilia RS-GP est devenue l’une des motos de référence, mais le constructeur italien veut éviter de se reposer sur ses lauriers. « À un niveau si élevé on ne peut pas se détendre. On travaille encore sur le châssis et l’électronique, mais aussi le moteur. Nous suivons les commentaires d’Aleix et de Maverick, et avec l’aide de Savadori au test team, on pousse pour résoudre certains des problèmes de nos motos. Nous sommes satisfaits des progrès de Maverick course après course, et Aleix fait un travail incroyable donc nous devons continuer à travailler comme ça. »

Assen, Espargaro (4e) : « Je peux gagner ce championnat »

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Drouet Christophe
1 mois il y a

Je félicite Aprilia mais je leur donne un mauvais point pour la prolongation du contrat d alex.affaire a suivre.on vous regarde

[…] Chez Aprilia, ce qui arrive est « une récompense méritée » […]