Qatar : Le chat noir de Miller est de retour !



Victime d’un souci électronique sur sa Ducati Desmosedici GP22, Jack Miller a été contraint à l’abandon après quelques minutes de course lors du Grand Prix du Qatar.

Qualifié quatrième au Qatar, Jack Miller faisait partie des candidats au podium, lui qui n’en a jamais obtenu en MotoGP sur le circuit de Losail. Ça ne l’a pas non plus fait en 2022, mais ce n’est pas vraiment sa faute. À peine parti, l’Australien a rencontré un problème électronique qui lui a retiré de la puissance. Au point de devoir jeter l’éponge.

« J’ai commencé à perdre beaucoup. Tout le monde me passait à la sortie du dernier virage, expliquait-il dimanche soir. J’ai tout essayé, malheureusement c’était inutile, j’ai continué à reculer. » Jusqu’à ce qu’il décide de rentrer aux stands au 7e tour, alors qu’il venait de sortir du top-15.

Chat noir de la saison 2020, où plusieurs mésaventures étaient déjà venus lui gâcher quelques courses, Jack Miller débute 2022 avec un résultat blanc. « On aurait dit une blague. Parfois on a de la malchance dans la vie, ce n’était pas une bonne journée et il n’y a rien à en apprendre. Heureusement nous connaissons l’origine du problème et allons faire de notre mieux pour que cela n’arrive plus dans le futur. »

Le chat noir qui a gâché les chances de titre de Miller

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] rencontrés par trois des pointures de la marque italienne : Jack Miller victime d’un problème électronique, Francesco Bagnaia et Jorge Martin à terre suite à une erreur du premier. C’est aussi la […]