« Redevenir champions » : Mir et Honda en quête de rédemption



Joan Mir n’a toujours pas gagné en 2022, de même que son futur employeur, Honda. Le pilote et la marque font de leur soif commune de succès l’un des moteurs de leur union à partir de 2023.

Joan Mir portera l’an prochain les couleurs du Repsol Honda Team. Victime du départ de Suzuki fin 2022, l’Espagnol a trouvé refuge au HRC, où il fera équipe avec Marc Marquez. Il y arrive avec la même ambition que son employeur : retrouver la gloire des heures passées.

Champion du monde MotoGP 2020, Joan Mir n’a plus gagné une course depuis presque deux ans, et n’est toujours pas monté sur un podium cette saison. Ses résultats, pas à la hauteur des attentes, l’ont relégué à la 12ème place du classement général. 2022 pourrait même être la pire saison de sa carrière, lui qui est habitué à truster les premières places. Il essaiera de les retrouver dans les prochaines semaines, mais surtout en 2023 avec le HRC.

Chez Honda aussi, c’est la crise. Après avoir obtenu six titres MotoGP en sept saisons de 2013 à 2019, la firme japonaise n’avance plus, victime des blessures de Marc Marquez, mais aussi de ses choix dans le développement de la moto. La série en cours de 12 Grands Prix sans podium est la pire de son histoire en MotoGP, et les pilotes Honda peinent aujourd’hui à rentrer dans le top-10, voire parfois à marquer des points. Joan Mir est recruté pour, entre autres, redresser la barre.

Cette ambition commune de rédemption est clairement affichée par le pilote espagnol dans le message laissé pour célébrer son transfert :

« Je suis très heureux de pouvoir officiellement annoncer mon arrivée dans l’équipe Repsol Honda à partir de l’an prochain. Merci au HRC de croire en moi et me donner l’opportunité de défendre ces couleurs faites d’histoire et de titres mondiaux. Nous tirerons profit de l’expérience acquise en MotoGP durant ces années avec Suzuki pour apporter le plus possible au projet, et nous battre ensemble pour redevenir champions du monde », fixe-t-il.

« Je dois maintenant me concentrer sur ma récupération pour revenir le plus tôt possible sur les circuits et faire une bonne fin de saison avec le Team Suzuki Ecstar », conclut Joan Mir. Blessé lors du Grand Prix d’Autriche, il ne sera pas à Misano ce week-end, mais espère être de la partie au MotorLand Aragon le 18 septembre.

Le retour de Marquez annoncé entre les lignes ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires