Rins dans le top-10 malgré la douleur



Handicapé par un poignet toujours blessé suite à sa chute en Catalogne, Alex Rins avait quand même décidé de participer au Grand Prix des Pays-Bas. Dixième en course, le pilote Suzuki a souffert mais tenu bon à Assen.

Pari réussi pour Alex Rins ! À Assen, le Catalan est allé jusqu’au bout de la course malgré sa blessure au poignet gauche. Une semaine après son forfait au Grand Prix d’Allemagne, dû à la percussion de Takaaki Nakagami à Barcelone, voir le pilote Suzuki présent sur la grille de celui des Pays-Bas semblait peu probable. Le paddock s’interrogeait sur les performances que pouvait réaliser le N°42, dans ces conditions délicates.

Qualifié directement en Q2, il signait le neuvième chrono, à seulement deux dixièmes de la deuxième ligne. Une performance solide pour un pilote souffrant. En course, Alex Rins a tout donné pour aller accrocher une dixième place, presque inespérée sept jours auparavant.

« Mon départ n’était pas bon, je suis descendu jusqu’à la seizième place dans les premiers tours. Je n’ai pas poussé tant que je ne me sentais pas de le faire, a-t-il expliqué. J’avais mal pendant la course et ce n’était pas facile. J’ai réussi à remonter jusqu’au top-10, c’est un beau résultat après une période difficile pour l’équipe et pour moi. »

Une belle satisfaction pour Alex Rins avant de rentrer dans la trêve estivale. Celle-ci se terminera à Silverstone, début août, sur un circuit que le Catalan affectionne particulièrement puisqu’il y a gagné un duel face à Marc Marquez en 2019.

La raison de l’abandon de Fernandez à Assen

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires