« Sous le choc », Mir doit changer ses plans



Joan Mir voulait rester chez Suzuki en 2023, mais la marque a subitement décidé de se désengager du MotoGP. Son manager le décrit « choqué », et maintenant à la recherche d’autres alternatives.

Joan Mir ne sera plus pilote Suzuki en 2023, mais ce n’est pas son choix. Le champion du monde MotoGP 2020 fait partie des dizaines de victimes du choix du constructeur de quitter la catégorie reine fin 2022, et ce alors que le contrat en vigueur court jusqu’à 2026. Il doit trouver un guidon pour la saison prochaine, sa cinquième au plus haut niveau.

Son manager, Paco sanchez, est revenu sur la situation au micro de Nico Abad, qui l’a interviewé sur Twitch. « Pour le moment je n’ai pas encore reçu de communication officielle sur le sujet. J’ai essayé de contacter le directeur de l’équipe, mais je n’ai reçu aucune réponse, a-t-il expliqué. Ce qui se passe est vraiment incroyable. »

Le représentant du pilote Suzuki assure que sa volonté était de rester là où il est depuis 2019. Ces déclarations confirment la tendance prise par le mercato ces dernières semaines, où Joan Mir se rapprochait d’une prolongation. « Beaucoup disent que Mir allait partir chez Honda ou Yamaha, mais la vérité est que Joan était prêt à renouveler avec Suzuki. Les négociations étaient déjà à un stade avancé. Il voulait rester là, ça a toujours été sa priorité. »

« Nous devons maintenant comprendre ce qui va se passer et évaluer les alternatives. Il est choqué de ce qu’il se passe, il est préoccupé », détaille encore Paco Sanchez. Approché par Honda cet hiver, Joan Mir devrait se remettre à discuter avec le HRC, dont trois des quatre pilotes actuels doivent renouveler leur contrat pour 2023.

La Dorna rappelle Suzuki à l’ordre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bob
7 mois il y a

Un des 2 pilotes Suzuki chez Honda et l’autre chez Yamaha. Les 2 marques en ont bien besoin…

Denis NERET
7 mois il y a
Répondre à  Bob

Exactement !

Sanson
7 mois il y a
Répondre à  Denis NERET

C’est exactement ça
Je pense que Espargaro va aller chez LCR et Mir au HRC
Et rins remplacer Dovi qui est vraiment a la ramasse …

[…] « Sous le choc », Mir doit changer ses plans […]

[…] « Sous le choc », Mir doit changer ses plans […]